LA COLLEGIALE DE CHAMPEAUX ACCUEILLE A NOUVEAU LE PUBLIC

Le Parisien - 15.09.2007

Yves LAGÜES-BAGET est un homme heureux. Le maire de Champeaux a signé hier matin l'arrêté d'ouverture au public de la collégiale Saint-Martin.

Cette église des XIIe et XIIIe siècles, l'une des plus belles du département, située à une encablure du château fort de Blandy-les-Tours, qui rouvre aussi pour l'occasion, pourra donc être visitée durant les Journées du patrimoine.

La toiture du bel édifice avait été gravement endommagée lors de la tempête de 1999. Un bâchage hâtif avait préservé l'essentiel, mais la Préfecture pressait le maire de faire réparer le toit. Le maire, lui, ne voulait pas s'engager dans de lourds travaux sans être sûr d'obtenir des subventions. En mai 2006, un arrêté préfectoral ferme purement et simplement la collégiale pour raison de sécurité. Au grand dam du maire et de ses administrés, tout comme des visiteurs qui trouvaient la lourde porte close.

Un financement (état, région, département) a finalement pu être trouvé et les travaux engagés: ils concernent la restauration des charpentes et la réfection de la couverture de la nef et des bas-côtés avec des tuiles de récupération pour conserver au monument son caractère ancien.

La première phase vient de s'achever. Le maire s'est hâté de réunir, mardi, la commission de sécurité qui a donné son feu vert pour la réouverture, seuls le bas-côté nord du transept et l'autel étant interdits d'accès. Dès lors, le préfet a abrogé son arrêté de fermeture et le maire a signé dès hier celui de l'ouverture. La célèbre collégiale pourra donc accueillir aujourd'hui et demain les promeneurs des Journées du patrimoine, particulièrement nombreux cette année dans ce secteur avec la réouverture de Blandy-les-Tours. Et même si les travaux ne sont pas totalement achevés, il n'y a plus désormais de risque de fermeture.

NATHALIE KOVARCIK